Constellations familiales

L’approche transgénérationnelle

« Chocs, souffrances, douleurs, drames, traumatismes non réglés, deuils non faits, « mal morts », « mal-a-dit », secrets personnels ou de famille, tout ce qui reste inachevé, parfois depuis des siècles, non réglé par les générations précédentes, peut se transmettre et marquer les générations suivantes de façons diverses, variées, profondes, et parfois tragiques. »
Anne Ancelin Schützenberger, Psychogénéalogie, Guérir Les Blessures Familiales Et Se Retrouver Soi.

Un scénario qui se rejoue ?

Nous admettons l’héritage génétique, mais l’héritage psychique est encore trop peu considéré. Pourtant l’inconscient familial nous impacte, au point de répéter, au fil des générations, des schémas comportementaux ou des problèmes physiques.

Un ou une ancêtre ayant vécu une situation douloureuse, non réglée, peut léguer à l’inconscient familial une mémoire de ce vécu.

Même si elle n’est pas connue des descendants, la mémoire douloureuse reste active à leur insu : ils portent les valises familiales.

Ce n’est pas une fatalité

L’outil des Constellations Familiales nous vient du psychothérapeute allemand Bert Hellinger. Après avoir vécu en Afrique, il s’est inspiré de son expérience auprès de la culture Zoulou, ainsi que des pratiques occidentales, comme la Gestalt thérapie, la théorie systémique, l’hypnose, pour créer, dans les années 90, une approche permettant de mettre en lumière des conflits, les coupures de liens, les traumatismes, les dysfonctionnements au sein de systèmes, tels que les systèmes familiaux.

Même si l’origine du dysfonctionnement s’est perdue, elle reste imprimée dans l’inconscient familial, et il est possible de lui donner une forme : cette mémoire douloureuse existe dans la psyché, nous en avons une représentation inconsciente, que nous extériorisons par des placements de personnages.

A la lumière de ce placement émerge ce qui n’avait jusqu’alors pas pu être reconnu ou apaisé dans les lignées. L’accueil sans jugement permet une réparation qui agit comme un baume dans l’énergie du système familial, insufflant un élan vital là où quelque chose était comme en apnée, libérant le descendant de ce qui le retenait dans un passé parfois lointain.

Récupérer sa vie ne se fait pas toujours en une fois, nous devons respecter notre écologie, et pour cela apprendre à reconnaître nos systèmes de défense, nos loyautés familiales, qui ont souvent été nos compagnons de route depuis toujours : quitter ce qui nous est connu, pour laisser émerger le nouveau, cela peut nous demander du temps.